BNP AM

L'investisseur durable d'un monde qui change

Rechercher par

Filtrer par

Classe d’actifs

Économie

Géographie

Investissement

PERSPECTIVES D'INVESTISSEMENT | ARTICLE – 4 Min

Tokenisation des obligations – Nouvelles opportunités, rapidité, transparence et sécurité

By STEFAN BRINARU 05.10.2022

Dans cet article

    La blockchain, et notamment la tokenisation, est susceptible de changer la donne en matière de financement et de négociation des titres non cotés. La technologie de la blockchain peut simplifier, faciliter et accélérer les transactions. Elle peut s’employer pour toutes les classes d’actifs, y compris pour les actifs durables sur le plan environnemental, comme des actions ou des obligations émises par une société de production d’énergie solaire.   

    La tokenisation s’entend de la conversion des droits attachés à un actif (action, obligations, actif immobilier, etc.) en un cyberjeton. Dans l’écosystème de la blockchain, l’information et la valeur contenues dans un jeton peuvent être transférées, stockées et vérifiées de manière efficace et sécurisée.

    Pour saisir le potentiel de la tokenisation, gardez à l’esprit qu’aujourd’hui, l’achat d’un actif financier (par ex., des actions ou une obligation) engage divers processus qui peuvent allonger le délai de livraison contre paiement (delivery versus payment ou DVP) jusqu’à quatre jours ouvrés, en fonction du type d’actifs.

    Au contraire, la tokenisation pourrait simplifier et accélérer le mécanisme de DVP. Les actifs peuvent être transférés 24 h/24 et 7 j/7 ; leur fractionnement est également possible.[1] Cela améliore la liquidité et facilite la négociation. En outre, il est possible d’avoir accès à une gamme de « nouveaux » types d’actifs. 

    La tokenisation permet de structurer des données relatives à un actif, qu’il s’agisse de données relatives à un projet, de données financières ou relatives aux facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), en une source unique de données et ainsi permet d’homogénéiser et de faciliter les différents processus de diligence raisonnable (technique, financière, ESG et juridique).

    Combler le déficit  

    Afin de soumettre la tokenisation à un test « grandeur nature », nous avons récemment investi pour la première fois dans une obligation dite tokenisée émise dans le but de refinancer un projet d’énergie solaire de petite envergure, financé par EDF ENR, une entreprise française spécialiste des solutions énergétiques durables.

    Les investisseurs sur les marchés financiers estiment souvent que ces types de projets sont trop petits et trop spécifiques pour être développés. En effet, ces projets connaissent souvent un déficit de financement : ils sont trop gros pour être financés de manière individuelle par les banques de détail, et trop petits pour intéresser les investisseurs institutionnels qui cherchent à financer un nombre restreint d’opérations de grande ampleur.

    En rationalisant le processus de diligence raisonnable, la tokenisation se qualifie comme une solution potentielle pour y remédier, car celle-ci devrait abaisser le seuil de financement de ces projets, en les rendant plus disponibles au financement par l’intermédiaire d’émissions d’obligations ou d’autres instruments financiers. 

    Un élément qui change la donne sur un marché en plein essor

    La production d’électricité solaire devrait doubler d’ici 2025 dans l’Union européenne, et près de la moitié des financements de plusieurs milliards d’euros se rapportent à des projets de taille réduite, c’est pourquoi nous pensons que la tokenisation pourrait être source d’importantes opportunités pour nos clients.

    Plus généralement, Boston Consulting Group et d’autres spécialistes du secteur estiment que la totalité du marché des actifs tokenisés pour toutes les classes d’actifs pourrait atteindre 10 % du PIB mondial GDP, soit quelques 16 000 milliards de dollars, d’ici 2030.   

    En tant que société de gestion, nous pensons que les avantages potentiels de la tokenisation pour les clients ne se limitent pas à offrir de nouvelles opportunités. Si les systèmes traditionnels de négociation d’actifs peuvent afficher le même type de données, la transparence totale est intrinsèque à la technologie de la blockchain et à la tokenisation puisque les données sont directement intégrées dans un jeton.

    Cette transparence peut apporter aux clients une granularité bien plus fine dans les rapports d’investissement et la vérification de l’impact ESG de l’investissement. Par exemple, dans l’obligation tokenisée du projet test sont intégrées les coordonnées GPS des panneaux solaires financés, simplifiant la localisation de l’investissement.

    La réglementation se durcit rapidement en matière de divulgation, d’évaluation et de publications d’informations sur les impacts ESG, par exemple :  

    Selon nous, la tokenisation, et notamment la granularité des informations intégrées dans les jetons, peut représenter une solution très efficace pour répondre à ces nouvelles exigences. 

    Une opération, trois nouveautés  

    Notre investissement dans l’obligation tokenisée de la société de panneaux solaires en juillet 2022 a été structuré grâce à la plate-forme AssetFoundry de BNP Paribas Corporate & Investment Bank, et BNP Paribas Security Services a pris en charge les aspects liés à la conservation de cette transaction.

    Cette opération est la première en son genre, et ce pour trois raisons :  

    • Une coopération entre plusieurs équipes : Le projet a impliqué la participation de l’équipe Private Debt and Real Assets (PDRA) en tant que gérant de portefeuille ainsi que de presque tous les services d’assistance : numérique, conformité, juridique, opérations, technique d’exploitation, risque, informatique, finance et données. Le projet et ses principaux jalons ont été exécutés en coordination avec l’organisme français de régulation, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).
    • Les conditions et les données ESG intégrées dans un jeton Ethereum. L’ensemble des données intégrées dans le jeton est accessible librement grâce à des outils de navigation de la blockchain comme Etherscan.
    • La réversibilité des jetons testée pour la première fois en France : l’obligation tokenisée a été facilement transformée en une obligation au format traditionnel dans les 48 heures. Cet élément est essentiel pour l’intégration avec les systèmes traditionnels de négociation et fait également partie de nos plans de reprise compte tenu du fait que la blockchain reste une technologie naissante.   

    Lire aussi le communiqué de presse relatif à notre obligation tokenisée

    Avertissement

    Veuillez noter que les articles peuvent contenir des termes techniques. Pour cette raison, ils peuvent ne pas convenir aux lecteurs qui n'ont pas d'expérience professionnelle en matière d'investissement. Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de la publication, sont fondées sur les informations disponibles et sont susceptibles de changer sans préavis. Les équipes de gestion de portefeuille peuvent avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients. Le présent document ne constitue pas un conseil en investissement. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse, et les investisseurs sont susceptibles de ne pas récupérer leur investissement initial. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les investissements sur les marchés émergents ou dans des secteurs spécialisés ou restreints sont susceptibles d'afficher une volatilité supérieure à la moyenne en raison d'un haut degré de concentration, d'incertitudes accrues résultant de la moindre quantité d'informations disponibles, de la moindre liquidité ou d'une plus grande sensibilité aux changements des conditions de marché (conditions sociales, politiques et économiques). Pour cette raison, les services de transactions de portefeuille, de liquidation et de conservation pour le compte de fonds investis sur les marchés émergents peuvent être plus risqués. Les actifs privés sont des opportunités d'investissement qui sont absentes des marchés publics, comme les bourses de valeurs mobilières. Ils permettent aux investisseurs de s’exposer de manière directe à des thèmes d'investissement à long terme et donnent accès à des secteurs ou industries spécialisés, comme les infrastructures, l'immobilier, le private equity et d'autres solutions alternatives difficilement accessibles via des moyens traditionnels. Les actifs privés doivent toutefois faire l’objet d'une approche rigoureuse en raison d'un niveau d'investissement minimum souvent élevé, d’une complexité accrue et d'une forte illiquidité.

    Publications liées

    Talking Heads – Les obligations américaines Investment Grade, un « coussin » à prendre en considération
    Perspectives d'investissement | Podcast - 13:09 MIN

    Talking Heads – Les obligations américaines Investment Grade, un « coussin » à prendre en considération

    Les investisseurs qui ont un penchant pour le rendement et le revenu devraient s’intéresser aux obligations américaines Investment Grade, une...

    YRIEIX DE JAMES
    +1 autre(s)
    | 19.02.2024
    Talking Heads – Obligations européennes à haut rendement : encore et encore
    Perspectives d'investissement | Podcast - 11:49 MIN

    Talking Heads – Obligations européennes à haut rendement : encore et encore

    S’appuyant sur une solide performance en 2023, les obligations européennes à haut rendement (High Yield) devraient tirer leur épingle du...

    OLIVIER MONNOYEUR
    +1 autre(s)
    | 05.02.2024

    Les faits marquants de Viewpoint chaque semaine

    Abonnez-vous a notre newsletter hebdomadaire pour recevoir nos dernières publications.

    Please enter a valid email
    Veuillez cocher les cases ci-dessous pour vous abonner

    Suivez-nous

    Recevez nos dernières actualités en temps réel